Panier  

Aucun produit

Transport : 0,00 €
0,00 €

Après la COP21, le chauffage au bois a encore de l'avenir

Le 15/12/2015

La COP21, qui a eu lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 à au Bourget, s'est soldée par un accord historique puisque la totalité des pays du monde entier se sont engagés à réduire leurs pollutions de sorte à limiter le réchauffement d'au moins 1,5°C au niveau territorial. Ceci empêchant les températures de dépasser les 3°C sur l'ensemble de la planète.

Le compromis se base principalement sur le fait que les nations n'ont pas toutes les moyens de leurs ambitions. Ce qui impliquera que les pays développés auront à apporter aux nations du Sud une aide annuelle de 91 milliards d'euros soit 100 milliards de dollars. Parmi les pays en développement, les îles ont en effet des difficultés techniques et financières importantes pour se protéger des intempéries violentes comme les cyclones. Et au-delà de l'aspect financier, il y a les droits humains. Il faut ne pas oublier que le développement durable passe aussi par l'éradication de la pauvreté, objectif rappelé dans l'article 2 de l'Accord de Paris.

Ce qui marque moins l'aspect contraignant de l'accord est la révision quinquennale des engagements nationaux en fonction des réalités (économiques ?) du moment. Il est même prévu la possibilité de retrait sans justification pour les pays signataires.

L'accord sera appliqué normalement en 2025. Trop tard pour les ONG. Ce qui fait que pour que ce soit fait avant, c'est-à-dire en 2020, il faudra une ratification, acceptation ou approbation par au moins 55 pays représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Quid du chauffage au bois ?

Naturellement, aucun moyen technique concret n'a été établit. Il est cependant évident que la promotion des moyens de chauffage " naturels " fera partie des outils. Et quoi de mieux que le chauffage au bois ? Même si, il faut bien le reconnaître, la qualité de l'air n'est pas forcément assurée par ce mode, malgré la diminution des émissions de CO2. Toutefois, cela dépend de l'ancienneté des appareils. Alors, il ne faut pas hésiter à s'équiper avec des chaudières ou poêles à bois récents et donc respectueux de l'environnement.