Panier  

Aucun produit

Transport : 0,00 €
0,00 €

Poêle ou chaudière à bois ?

Pour bien sélectionner votre nouvel appareil de chauffe, il est important de tenir compte de ces trois critères : type de logement, surface et combustible souhaité.

Trouvez le bon appareil !

Economies financières du chauffage au bois

Par rapport aux combustibles traditionnels, le bois est une ressource disponible indéfiniment. C'est pourquoi il est peu onéreux. Voici ci-dessous un comparatif des prix entre les différentes énergies de chauffage depuis 2003 :

Evolution du prix des énergies de chauffage de 2003 à 2015Source : Quellenergies.fr

Vous voulez investir dans un poêle ou une chaudière à bois ? Pour déterminer votre budget, celui-ci comporte 4 volets :

  • Prix du matériel,
  • Prix de la main d'œuvre pour son installation,
  • Prix du combustible : bûche ou granulé (pellet),
  • Montant de l'entretien annuel.

Economies énergétiques du chauffage au bois

Le bois est une méthode de chauffage tout à fait écologique puisqu'il s'agit d'une matière naturelle donc non polluante, contrairement au gaz et au fioul. De plus, le cycle en CO2 est neutre car ce gaz est récupéré par les arbres pour leur croissance. Les équipements utilsant ce combustible  doivent alors être bien installés et appropriés aux besoins du logement. Considérer es bonnes pratiques dans le choix de l'appareil et l'installation est le gage d'un chauffage sûr, performant et écologique !

A savoir en ce qui concerne les normes !

Sachez que la nouvelle règlementation thermique (RT 2012), applicable depuis le 1er janvier 2013, enjoint les particuliers à l'emploi d'au moins une source d'énergie renouvelable dans les nouvelles maisons individuelles. Les appareils de chauffage au bois répondent à cette obligation de manière simple, économique et confortable. Le seuil imposé de production d'énergie primaire assurée par des énergies renouvelables (5 kWep/m2/an) est ainsi respecté. Si le chauffage au bois devient le système principal, vous bénéficierez même d'un bonus de 30 % dans le calcul de votre consommation totale d'énergie (à certaines conditions) compte tenu du faible impact écologique.

Le poêle à bois

L'utilisation du poêle à bois est conviviale : installé dans votre salon, il vous offrira une douce chaleur pendant les mois d'hiver. Bien sûr, il chauffe sur une surface limitée. C'est pourquoi il constitue un très bon complément au chauffage électrique. Très prisé, le poêle à bois assure une combustion rapide et entière. La palme revient au poêle à granulés avec un rendement pouvant aller jusqu'à 85 % !** Ce système de chauffage peut aussi être utilisé avec des bûches.

Voir tous les poêles à bois

La chaudière à bois

Au contraire du poêle à bois, la chaudière chauffe tout le logement. Moins consommatrice qu'une chaudière au fioul, elle vous permettra une économie allant jusqu'à 50%* ! Si vous adoptez ce dispositif, vous bénéficierez d'une chaleur longue durée. Et pour cause, la chaudière à bois est conçue pour conserver une partie de la chaleur produite et la faire circuler après l'arrêt de lappareil ! Son autre avantage ? Le bois chauffe en même temps l'eau circulant dans le plancher chauffant et les radiateurs. PAr ailleurs, vous vous y retrouverez encore mieux financièrement car vous pourrez bénéficier d'aides de l'Etat. En plus, elle délivrera un excellent rendement : 60% maximum. Et pour finir, si vous possédez déjà une chaudière à bois et voulez la remplacer par un appareil plus performant, cela ne pose pas de souci, l'installation étant très facile.

Voir toutes les chaudières à bois

* Source QuelleEnergie.com
** Source Bilan environnemental du chauffage domestique au bois - ADEME